Rédaction publicitaire (copywriting) bilingue

Je fais du copywriting qui se traduit en français par de la rédaction publicitaire.

À ne pas confondre avec le «copyright» qui gère les droits d’auteurs et la propriété intellectuelle.

Même prononciation, mais ce sont des champs de compétence complètement distincts!

Si vous cherchez à

vous êtes à la bonne place! Envoyez-moi une note ou contactez-moi sur LinkedIn pour qu'on discute.

Par contre, si vous avez écrit une chanson, que vous entendez une autre chanson qui ressemble beaucoup à la vôtre et vous voulez savoir quoi faire… je ne peux pas vous aider!

Qu’est-ce que le copywriting et pourquoi c’est important?

Le copywriting est une forme de marketing qui utilise l’écriture persuasive pour inciter le lecteur à agir. C’est un élément du processus de vente.

On croit à tort que les rédacteurs copywriters ne font que vendre, vendre, vendre, mais c’est bien plus que cela.

Si la vente est souvent l’objectif du copywriting, il ne s’agit pas toujours d’un échange d’argent.

Le véritable objectif est de persuader le lecteur de passer à l’action. Cette action peut être pour le lecteur de :

Puisque le copywriting vise à persuader le lecteur, c’est le meilleur moyen d’augmenter les prospects et les ventes.

Vous pouvez également utiliser le copywriting pour créer une relation avec un nouveau lecteur ou pour maintenir et entretenir une relation avec un client existant.

Vous voulez en discuter? Envoyez-moi une note ou contactez-moi sur LinkedIn!

Que fait un copywriter (rédacteur publicitaire)?

En termes simples, un copywriter utilise des techniques d’écriture persuasive pour inciter le lecteur ou la lectrice à agir.

Pour rédiger le texte, le rédacteur doit comprendre le produit ou le service, effectuer des recherches (il peut s’agir d’une simple recherche sur Google, ou aller jusqu’à des entretiens ou même des expérimentations), et identifier la meilleure façon de présenter le texte.

Ensuite, le rédacteur utilise ses compétences en écriture persuasive pour rédiger le texte approprié.

En quoi le copywriting est-il différent des autres formes d’écriture?

La principale différence entre le copywriting et les autres formes d’écriture est l’intention.

Le copywriting n’est pas du journalisme, même si certaines techniques de journalisme peuvent s’appliquer.

Le copywriting n’est pas de la fiction, mais on peut utiliser de nombreuses techniques de narration (storytelling) pour rendre le texte plus persuasif.

En copywriting, on cherche toujours à ce que la personne qui lit fasse quelque chose. La copywriter accompagne la personne vers l’action à poser.

Quand faut-il utiliser le copywriting?

Le copywriting prend différentes formes et apparaît à toutes les étapes du parcours du client.

Au stade de la découverte, il fournit des informations aux lecteurs qui ne connaissent peut-être pas l’existence de l’entreprise ou du produit. Ou bien, ils peuvent connaître le produit mais ne pas savoir ce qu’il peut faire. Au stade de la découverte, le copywriting permet d’éduquer le lecteur.

Au stade de la considération, le copywriting attire les prospects qui veulent mieux connaître le produit ou les services. À ce stade, la personne évalue les options pour déterminer ce qu’elle va acheter. Le copywriting se concentre sur les raisons qui font que le produit ou le service est idéal pour le prospect.

Au stade de l’achat, le copywriting tente de persuader le client d’acheter un produit ou un service.

Au stade de la fidélisation, on se sert du copywriting pour maintenir l’intérêt de ses clients. Les entreprises peuvent également utiliser le copywriting pour renvoyer le client à la phase de découverte lorsqu’un nouveau produit ou service est disponible.

Il n’y a aucun moment dans la vie d’une entreprise où le copywriting n’a pas sa place. Il prend simplement une forme différente.

Si vous voulez comprendre quel type de contenu pourrait vous convenir le mieux, envoyez-moi une note ou contactez-moi sur LinkedIn.

Quels sont des exemples de copywriting?

Il existe deux principaux types de copywriting : le copywriting d’entreprise à entreprise (B2B) et le copywriting d’entreprise à consommateur (B2C). Ces deux types de rédaction sont différents car, dans le premier cas, on s’adresse à une entreprise en lui présentant des produits et des services dans un style moins personnel, mais tout aussi persuasif.

Dans l’approche B2C, on cible un seul individu. Le texte doit donc être rédigé de telle sorte que la personne ait l’impression qu’il a été écrit uniquement pour elle. Le langage, l’approche et le ton général seront différents de ceux du B2B.

À l’intérieur de ces deux catégories, le copywriting prend de multiples formes :

Combien coûte le copywriting?

Comme pour tout, cela dépend. Vous pouvez obtenir un texte court pour seulement 100 $, et des lettres de vente volumineuses (qui peuvent facilement comporter 25 à 50 pages) pour 5 000 $ ou plus… plus les redevances. Cela dépend vraiment du format et de vos objectifs.

Envoyez-moi une note ou contactez-moi sur LinkedIn pour discuter de votre prochain projet.

Le copywriting est-il la même chose que le storytelling?

Le storytelling est un outil de l’arsenal du copywriter. Quand il est bien fait, il divertit le lecteur ou la lectrice et lui donne envie de continuer à lire. Lorsqu’il n’est pas bien exécuté, ça fait grimacer!

Toutes les études montrent que le storytelling est l’un des moyens les plus efficaces de transmettre des informations. On le fait tous les jours, sans s’en rendre compte.

Si vous commencez une phrase en disant «Par exemple», «Écoute ce qui m’est arrivé» ou «As-tu entendu parler de», vous utilisez le storytelling.

La différence entre l’utilisation du storytelling par un copywriter et le storytelling de tous les jours est l’intention : un copywriter veut persuader quelqu’un d’agir.

 

 

P.S. "Wow !" Tu as lu jusqu'à la fin! (Ben oui, à ce stade-ci, on peut bien se tutoyer!) Il faut vraiment qu'on se parle ! Tu connais la chanson ! Envoie-moi une note ou contacte-moi sur LinkedIn!

P.P.S. Et merci d'avoir lu jusqu'à la fin !